Vedette curseur

Affichage des articles dont le libellé est Sourires. Afficher tous les articles

Un weekend dans les Gorges du Verdon en automne

LAPALUDSURVERDON1

Comme vous l'avez peut être vu sur Instagram, je suis partie dans les Gorges du Verdon fin septembre. Au programme : balades, acrobranche et jeux de société ! 

Jour 1 :

LAPALUDSURVERDON2

Nous sommes d'abord allé nous balader depuis notre logement jusqu'au village de la Palud-sur-Verdon. La balade est très agréable, dans la forêt d'abord (vous avez pu l'apercevoir ici!), puis après avoir traversé la route, à nouveau la forêt et enfin, le village. Le village est tout petit, mais très joli avec ses petites ruelles et sa place principale.

CHEMINPALUDSURVERDON
PLACEVILLAGEPALUDSURVERDON1
PLACEVILLAGEPALUDSURVERDON2
RUESPALUDSURVERDON

Après cette petite balade, nous sommes allés faire de l'acrobranche ! Au fur et à mesure des parcours, la hauteur et la difficulté grandissent ! De nombreuses tyroliennes, des passages plus difficiles dans des tuyaux ou dans des filets. A certains moments, des options sont prévues : un passage plus difficile et un plus accessible. L'activité se termine par deux grandes tyroliennes au dessus du Verdon, elles sont magiques !

ACROBRANCHE1ACROBRANCHE2
ACROBRANCHE3

Jour 2 :

Nous sommes allés nous balader vers le "Point Sublime" qui est un point de vue sur les Gorges du Verdon. C'était sublime, comme son nom l'indique. J'ai beau y aller fréquemment, je suis toujours saisie par la beauté des lieux. 

POINTSUBLIMEVERDON

Ensuite, nous sommes allés à Rougon, un petit village en hauteur, où nous sommes allés manger une crêpe avec une vue splendide (comme vous l'avez peut-être aperçu ici!).

MURDABEILLESROUGON
MURDABEILLESROUGON2

Le village est tout à fait charmant, c'était très agréable de s'y balader avec le soleil du milieu d'après-midi.

ROUGON1
ROUGON2
ROUGON3

J'ai déjà hâte d'y retourner au printemps... J'en ai profité pour faire quelques emplettes (que je vous montrais ici) à la boutique Le Panier du Verdon, pour faire des achats de mes produits chouchous de la marque Verdon Roses et Arômes, dont je vous ai déjà parlé ici et ici

Bonnes adresses :

Acrobranche avec Adventure Forest (25€/personne) D 952 Route de Moustiers 04120 Castellane
  Crêperie le Mur d'Abeilles : Village de Rougon 04120 Rougon   
Le Panier du Verdon : Rue Principale 04120 La Palud-Sur-Verdon

Connaissez-vous les Gorges du Verdon ?

Journées du patrimoine 2017

Comme vous avez pu le voir sur Instagram, j'ai bien profité des journées du patrimoine en septembre. J'aime beaucoup ces journées, où les monuments sont ouverts et des animations organisées afin de pouvoir mieux connaître sa région. 

Depuis des années, je rêvais de visiter le Marégraphe de Marseille et j'ai enfin pu y aller ! J'ai également visité la Mairie de Marseille et le musée du calisson près d'Aix en Provence.

Le marégraphe de Marseille

MAREGRAPHEMARSEILLE1

Le marégraphe de Marseille est le "point zéro" permettant de calculer l'altitude en France continentale. Le marégraphe permet aussi de mesurer le niveau de la mer. 

MAREGRAPHEMARSEILLE2

Il a été construit en 1884, le long de la Corniche de Marseille. Après 12 ans de mesure, le point zéro a été fixé, dans le puits. La visite continue en détaillant les différents instruments de mesure du niveau de la mer jusqu'aux instruments modernes. Actuellement, le niveau de la mer est mesuré chaque seconde. Ces mesures sont transmises en quasi instantané à l'IGN afin qu'elles soient analysées. Aujourd'hui, plus personne n'habite dans le Marégraphe, mais 11 gardiens se sont succédé à ce poste. Leurs conditions de vie n'étaient pas des meilleures, plusieurs sont morts de pneumonie ! 

MAREGRAPHEMARSEILLE3
C'était une visite très intéressante et le point de vue était sublime ! Je vous recommande de visiter ce monument. Il faut par contre s'organiser en avance, j'ai du réserver ma place début septembre, soit une quinzaine de jours avant les journées du patrimoine. 

Marégraphe de Marseille : 174 Corniche Président John Fitzgerald Kennedy, 13007 Marseille

L'hôtel de ville de Marseille 


Il s'agit de l'Hôtel de ville qui se situe sur le Vieux Port. C'est un très beau bâtiment d'influence génoise, datant de 1673. C'est dans ce bâtiment que se situe le bureau du maire de Marseille. Afin d'accéder au bureau du maire, il faut entrer dans une aile du bâtiment, monter des escaliers et prendre un couloir suspendu afin d'accéder à l'aile qui abrite le bureau. Il n'existe pas d'escaliers dans cette aile !

HOTELDEVILLEMARSEILLE1

Le couloir donne sur une grande salle dans laquelle, les noms des maires de Marseille sont mentionnés. On peut accéder au balcon de la mairie, depuis lequel la vue sur le port et Notre Dame de la Garde est magnifique. 

HOTELDEVILLEMARSEILLE2

Puis, on entre dans le bureau du maire. Il bénéficie d'une très jolie vue aussi, dont vous avez pu profiter sur Instagram ! Ensuite, on pouvait accéder à la salle des mariages, mais qui n'avait rien d'exceptionnel. 

HOTELDEVILLE3

Hôtel de ville : Quai du Port 13002 Marseille.

Le musée du calisson 

MUSEEDUCALISSON1

Le musée du calisson se situe près d'Aix-en-Provence. Il s'agit de leur atelier de fabrication des calissons d'Aix, couplé à un musée racontant l'histoire de la famille Guillet qui a créé la marque "les calissons du Roy René". A la base, le fondateur était nougatier puis son fils a diversifié la production avec la fabrication de calissons d'Aix. Aujourd'hui le groupe a été racheté par l'Occitane. 

MUSEEDUCALISSON2

Le musée est un bâtiment très moderne sur un très grand terrain. A l'étage on retrouve des machines d'époque qui servaient à la fabrication des calissons. Toute la production est ensuite détaillée par des films et des affiches. Pour les journées du patrimoine, on pouvait également assister à une démonstration de façonnage de calisson. C'était très intéressant ! 

MUSEEDUCALISSON3

On apprend dans cette visite les ingrédients qui composent le calisson et notamment que la recette est aujourd'hui sans gluten ! La visite se termine par la boutique. On y retrouve des calissons classiques, puis des recettes ne bénéficiant pas de l’appellation "calissons d'Aix" car ils ont des ingrédients pour le moins étrange comme du piment d'Espelette ou virgin mojito. On peut également goûter des glaces au calisson

MUSEEDUCALISSON4

Musée du calisson : 5380 Route d'Avignon Quartier la Calade RD7N, 13100 Aix-en-Provence

Et, vous, avez-vous profité des journées du patrimoine ?
 LUGDIYVINE

Un weekend à Bastia

Erbalunga 1

Comme vous l'avez peut-être vu sur Instagram, j'ai passé un weekend en Corse début septembre. C'était un excellent weekend entre filles, dépaysant à souhait et qui m'a regonflée pour attaquer ce mois de septembre et l'automne qui arrive. 

Pour le transport, nous avons opté pour l'avion avec Air Corsica. Le temps de trajet est de 45 minutes entre Marseille et Bastia... Autant vous dire qu'à peine l'avion était stabilisé qu'on a entamé la descente ! 

Nous sommes parties du vendredi soir au dimanche soir afin de profiter du weekend au complet. Une fois sur place, nous avons loué une voiture afin de pouvoir se balader dans le Cap Corse.

Jour 1 :


Nous souhaitions aller à Saint Florent afin de prendre le bateau pour rejoindre les plages de Saleccia ou du Lodu. Toutefois, le vent était violent et donc, les bateaux ne partaient pas...


St Florent

Nous nous sommes alors baladés dans Saint-Florent puis nous nous sommes dirigées vers Nonza. 
Comme vous l'avez vu ici, la vue sur la plage est superbe depuis le village de Nonza.

Nonza

Nous avons déjeuner au restaurant La Sassa. Le cadre est magnifique, en hauteur par rapport à la plage.  Nous avons mangé des coquillettes au jambon et à la truffe, dont je garde un souvenir impérissable ! Le personnel était aux petits soins, le déjeuner était parfait !

Nonza

Ensuite, nous sommes allées nous baigner vers Bastia, mais le vent était tellement fort que nous ne sommes pas restées longtemps. 

Le soir, nous afin fait quelques emplettes dans une épicerie corse, dont je vous dévoilerais le contenu bientôt ! Puis, nous sommes allés boire un verre et grignoter à l'Alba, sur le port de Bastia. 

Jour 2 :


Le vent était enfin calmé, nous partons en direction du Cap Corse. Sur la route, nous nous arrêtons au village d'Erbalunga.

Erbalunga2

Le village est très joli, avec ses façades en pierre, ses toits typiques (en lauze). Nous sommes descendues jusqu'à la tour génoise (décidément, j'en aurais vu cet été des tours génoises entre Galata et la Corse ^^). La vue était magique.

Erbalunga 3

Nous avons ensuite poursuivi notre périple jusqu'au village de Maccinagio et la fameuse plage de Tamarone. Je n'ai pas résisté à vous la montrer sur Instagram tellement elle était superbe.

Tamarone 1

L'eau était cristalline, les fonds blancs avec quelques galets qui donnaient un charme fou à la plage. Nous étions quasiment seules, un vrai moment de détente.

Tamarone 2

Nous sommes ensuite allées manger à Maccinagio mais surtout... déguster une glace délicieuse en regardant les bateaux. La glace à la châtaigne était savoureuse !

Les bonnes adresses :


La Sassa : Village, 20217 Nonza
L'alba : 22 Quai des Martyrs de la Libération, 20200 Bastia
Glacier Clavel : Port de Maccinagio 20247 Rogliano

Lugdiyvine

Istanbul #3 - Suite et fin

Après l'article consacré à l'organisation du voyage et celui consacré au vieil Istanbul, voici le dernier article de la série stanbouliote.
Dans cet article vous saurez tout sur nos déplacements en bateau : la croisière sur le Bosphore et l'escapade sur Burgaz Ada. Vous découvrirez aussi l'Istanbul "moderne".

La croisière sur le Bosphore :

Bosphore 1
Infos pratiques : Deux possibilités : le tour peut être long avec un arrêt à Anadolu Kavagi (petit village proche de la Mer Noire) d'environ trois heures, la sortie étant d'environ six heures en tout. Ou bien opter pour la croisière courte : environ deux heures, jusqu'au pont Fatih Sultan Mehmet (au niveau du Chateau de Rumeli Kavagi).
De nombreuses compagnies proposent des tours en bateau sur le Bosphore, le prix varie entre 10/15 TL pour la croisière courte et 20 à 30 TL pour la croisière longue.
△△△
Bosphore 2

Nous avons fait une croisière courte sur le Bosphore. C'était amplement suffisant pour voir les principaux monuments que l'on peut apercevoir qu'en bateau.

Faire une croisière sur le Bosphore c'est aussi prendre le temps d'observer tous ces palais, ces mosquées. Le bateau ne va pas vite, on prend le temps d'apprécier la balade.

Bosphore 3

C'est un vrai moment agréable et de détente. 

Burgaz Ada :

Burgazada 1

Comme nous étions à Istanbul pour une semaine, nous avons voulu aller visiter les Iles des Princes. C'est un archipel au sud d'Istanbul composé de plusieurs îles sur lesquelles on peut aller passer la journée. Sur ces îles on se déplace à pied, en vélo ou en calèche ! Pas de voitures autorisées et c'est bien agréable de sortir du brouhaha incessant de la ville.
 △△△
Infos pratiques : nous avons utilisé notre Istanbulkart afin de prendre le bateau jusqu'aux Iles des Princes. Il faut alors prendre la compagnie Sehir Hatlari à l'embarcadère d'Eminonu. Le trajet aller coûte 6 TL.
Il est possible de s'arrêter sur une île puis de reprendre le bateau pour aller sur une autre.
 △△△
Notre choix s'est posé sur Burgaz Ada, la seconde île en venant d'Istanbul (environ 1h15 de bateau). Nous avons longuement hésité entre les trois dernières îles, les remous sur le bateau ont décidé pour nous !
Burgazada 2

Ce fût une journée plutôt agréable. Nous avons marché environ une trentaine de minutes afin d'arriver sur une plage de galets (gratuite). D'autres plages payantes sont plus près de l'embarcadère.

Nous avons pu pique-niquer à la mer, se baigner (comme vous l'avez vu ici!) et faire une sieste sous un pin.

Burgazada 3

Mais, le meilleur moment de la journée, reste la découverte du glacier Sinem Dondurma sur le port. Je vous en parlais déjà ici, c'était une excellente surprise ! Les glaces sont délicieuses, artisanales et pas chères du tout !

Istanbul Moderne :

https://gezipgordum.com/galata-kulesi/
Infos pratiques : l'Istanbul moderne est séparée du vieil Istanbul par la Corne d'Or.

△△△
Notre parcours était le suivant : Place Taksim -> Istiklal Cad. -> Quartier de Pera -> Galata.

La place Taksim est une grande place depuis laquelle partent plusieurs grandes rues. La rue Istiklal est une rue commerçante comme on en voit de partout. Rien de très spécial car le tramway est en travaux, ce qui enlève beaucoup du charme de cette rue !
On s'est alors éloignés par un passage et on s'est approché du quartier de Pera afin de voir le Pera's Palace.

Istanbul moderne 1

Puis on a fini par le quartier de Galata, de loin notre préféré ! Un quartier animé, avec de jolies petites boutiques. Plein de petites rues agréables, de petites galeries d'art...

Istanbul moderne 2

C'est dans ce quartier qu'on a découvert la boutique Spa Home Aromatherapic dont je vous parlais ici.
On a terminé notre visite du quartier par la Tour de Galata (entrée 25 TL). C'est une tour génoise en haut de laquelle on a une vue superbe sur la ville. Vous aviez eu un aperçu ici !

Istanbul moderne 3

J'ai largement préféré le vieil Istanbul, plus typique, plus joli, plus agréable !
Et vous, plutôt vieil Istanbul ou Istanbul moderne ?

Istanbul #1 Istanbul #2

Lugdiyvine

Wishlist de rentrée

Chaque année, au cours de l'été j'attends de recevoir ma lettre de Poudlard... Comme je ne l'ai toujours pas reçu, je me console en vous présentant une wishlist de rentrée !  

Wishlist de rentrée Lugdiyvine

1. Lunch bag △ 2. Lampe de table △ 3. Déshabillé en coton et dentelle 4. Mug en émail "Morue Forever" 5. Fougère de Boston 6. Pull en coton bio "amour" 7. Pochette pour ordinateur portable 8. Mug en céramique. 

Bon courage à tous pour cette rentrée 😚

Lugdiyvine

Istanbul #2 - Le vieil Istanbul

Après le premier article sur l'organisation du voyage, voici le second consacré au vieil Istanbul (installez-vous confortablement, prenez un loukoum et faites-vous une tasse de thé ^^).

Comme je vous le disais, notre hôtel était situé dans le vieil Istanbul, à Sultanahamet.


Nous étions donc juste à côté des monuments les plus connus d'Istanbul. Ce sont ceux-là que je vais vous présenter : le Palais de Topkapi, Sainte Sophie, la mosquée bleue, la citerne basilique et les mosquées de Sokullu Mehmet Pacha et la petite Sainte Sophie.

Le Palais de Topkapi :

Harem Topkapi  
Infos pratiques : accepte l'Istanbul Museum card, sinon le tarif est de 40 TL pour le Palais et 25 TL pour le harem. 
Mieux vaut y aller tôt (entre 9 et 10h) ou vers 13h, sinon le Palais est bondé, ce qui gâche un peu la visite.
 
On entre d'abord par une grande porte, qui mène aux jardins. Ils sont grands, reposants et gratuits.
Puis, on entre dans le Palais (les guichets sont juste avant l'entrée sur la droite - nous avons pris l'Istanbul Museum Card ici, car c'était notre premier monument et nous avons bien fait car ensuite, il y avait toujours beaucoup de queue).
Le Palais est divisé en plusieurs cours. Dans la première sur la gauche, on entre dans le harem.
Le harem est très joli, extrêmement bien conservé. On passe de salles en salles : des salles d'eau, des dortoirs jusqu'aux appartements du sultan et les salles de réceptions.

harem topkapi

A la sortie du harem, sur la gauche, on entre dans la salle des reliques. Elle contient une moulure du pied du Prophète. Il y'a beaucoup beaucoup de monde dans ces petites salles, ce n'est pas du plus agréable, surtout après avoir visité le harem, quasiment seuls !

En passant dans une dernière cour, on accède aux jardins. La vue sur le Bosphore est magnifique, comme je vous le montrais ici. Les jardins sont très jolis.

harem topkapi

En retournant vers la sortie, sur la gauche, on peut accéder à la salle du Trésor, mais elle était malheureusement en travaux, nous n'avons donc pas pu y accéder.
En tout, en prenant son temps, la visite dure entre deux et trois heures.

Palais de Topkapi :

Sainte Sophie :

Sainte sophie

Infos pratiques : mieux vaut avoir l'Istanbul Museum Card pour éviter la très longue file d'attente à l'entrée de Sainte Sophie.
Il n'y a pas besoin d'être voilée car il s'agit aujourd'hui d'un musée.
L'entrée est à 40 TL.
 
Sainte Sophie c'était vraiment LE monument que je voulais voir en allant à Istanbul. J'avais gardé ce souvenir de mes livres d'histoire du collège, de cette église devenue mosquée, de cette transformation qui mettait fin au Moyen-Age.

Sainte sophie

L'extérieur est assez massif avec ces gros contreforts qui ont permis de porter la coupole (ils n'y étaient pas initialement mais la coupole se serait effondrée et ils ont du les rajouter pour pouvoir la faire tenir en place !).
L'intérieur est impressionnant, le plafond est très haut. Comme l'espace central est vide, l'impression de grandeur est d'autant plus importante.
S'y côtoient des mosaïques chrétiennes et des grands médaillons en calligraphie arabe. C'est très beau à voir ce mélange des religions.

Sainte sophie

On peut ensuite monter des escaliers et avoir une vision à une hauteur intermédiaire en se baladant sur une sorte de grand balcon.

Vous l'avez compris, j'ai été enchantée de cette visite, c'était tout aussi impressionnant que ce à quoi je m'attendais !

Sainte Sophie :

La mosquée bleue :

Mosquée bleue

Infos pratiques : il est possible de faire une visite guidée (gratuite) hors des horaires de prière.
L'entrée est gratuite. Il faut avoir une tenue correcte : jambes et tête couverte. A défaut, de grands tissus sont prêtés.
 
La mosquée bleue est en face de Sainte Sophie. Elle est impressionnante avec ses six minarets et sa taille.
Mosquée bleue

L'entrée se fait par le côté pour les non-croyants. Il faut se déchausser.
L'intérieur est impressionnant : des immenses lustres sont tenus par de grands câbles rattachés au très haut plafond. Des mosaïques bleues ornent les murs.
mosquée bleue

C'était un ensemble très grand et très beau, très apaisant.

Mosquée bleue :

La citerne basilique :

Infos pratiques : l'entrée est payante et n'est pas comprise dans l'Istanbul Museum Pass (20 TL).
Faire attention, tout est humide, ça glisse !
 
Je ne pouvais pas m'empêcher d'imaginer que j'allais pénétrer dans une sorte de Chambre des Secrets de Poudlard ^^. Il s'agit en réalité d'une réserve d'eau qui servait à alimenter les hamam de la ville.
Citerne basilique

On se déplace par un ponton aménagé entre les colonnes de la citerne. Elles sont un peu éclairées, ce qui permet d'y voir plus ou moins !
Tout au bout de la citerne, on peut voir deux pieds de colonnes sculptées avec des têtes de méduses.
Citerne Basilique

Il y'a pas mal de monde, mais cela reste acceptable pour faire une visite dans de bonnes conditions !

Citerne Basilique : Alemdar Mh., Yerebatan Cd. 1/3, 34410 Fatih/Istanbul.

La mosquée Sokullu Mehmet Pacha :

Sokullu Mehmet Pacha

La mosquée est un peu cachée, elle se mérite ! C'est une sublime mosquée. Nous avons eu la chance d'en faire une visite intimiste, nous étions seuls ! Cela a rendu cette visite magique.
La mosquée est somptueuse. Elle est plus petite bien sur que la mosquée bleue, mais au moins aussi belle.
Sokullu Mehmet Pacha

Mosquée Sokullu Mehmet Pacha :

La mosquée Petite Sainte Sophie : 

Comme Sokullu Mehmet Pacha, nous avons eu la chance de visiter la mosquée seuls.
Petite sainte sophie

On l'appelle Petite Sainte Sophie, car il s'agit d'une réplique en miniature de Sainte Sophie (vous ne trouvez pas ?)
Elle était différente, plus lumineuse. Extrêmement belle également. J'en garde un excellent souvenir.
Petite sainte sophie

La mosquée Petite Sainte Sophie :

Connaissez-vous ces monuments ? Êtes-vous aussi fan que moi du vieil Istanbul ?

Vous pouvez retrouver mes autres articles sur Istanbul : Istanbul #1 Istanbul #3
Lugdiyvine